Coordonnées

Votre chien souffre d'une otite

 

Votre chien souffre d’une otite

 

Qu’est-ce qu’une otite?

 

Il s’agit d’une inflammation du conduit auditif externe (CAE) : on parle d’otite externe. Dans certains cas, l’inflammation est plus profonde, elle s’étend derrière le tympan : on parle alors d’otite moyenne.

Le temps de traitement est variable. L’amélioration clinique ne peut être prise uniquement comme critère car il arrive très fréquemment que les signes aient disparu (démangeaisons, secouement de la tête) du fait de la diminution de l’inflammation, alors que les agents microbiens sont toujours présents en quantité non négligeable : arrêter le traitement à ce stade aboutirait très probablement à une récidive. Il est donc nécessaire de faire un suivi microscopique.

Certains cas particuliers nécessitent un traitement par voie générale : anti-inflammatoire lors de sténose sévère du CAE, antibiotique lors d’otite bactérienne ou d’otite moyenne. Pour les cas chroniques, il est parfois nécessaire de mettre en place un traitement de fond à base d’anti-inflammatoires locaux.

 

 

Comment éviter les récidives ?

 

En tout état de cause, une otite chez le chien n’est jamais anodine et révèle un état immunitaire particulier. Il est donc indispensable de mettre en place des mesures permettant de placer votre animal dans un environnement le moins sensibilisant possible, afin de minimiser le risque de récidive ou celui de passage à l’état chronique :

  • Alimentation de très haute qualité

  • Traitement antipuce rigoureux

  • Nettoyages auriculaires régulier : 1 fois par semaine pour maintenir une hygiène stricte du CAE.

 

Pourquoi mon chien va-t-il développer une otite ?

 

Des facteurs anatomiques prédisposent à l’otite, c’est le cas chez le Cocker par exemple.

Le développement d’une otite est pratiquement toujours le même : l’inflammation s’installe due à des facteurs primaires tels que : un corps étranger, des parasites, mais dans un très grand nombre de cas, elle est le signe d’une allergie, associée dans plus de 50% des cas à une atteinte cutanée. Les facteurs à l’origine de l’allergie sont divers : aéroallergènes (le plus fréquents), allergie alimentaire, allergie de contact, allergie à la piqûre de puce.

 

Quelles sont les complications ?

 

L’apparition d’une infection microbienne est secondaire à  l’inflammation. Elle entraine une production importante  de cérumen  (on parle d’otite érythémato-cérumineuse) Les agents microbiens en cause sont souvent les mêmes : des bactéries (staphylocoque le plus souvent) et des agents fongiques (champignons microscopiques ou levures : malassezia) présents simultanément, en proportions variables. Un prélèvement associé à un examen microscopique du cérumen de votre chien permet au vétérinaire de déterminer l’importance et les proportions de chaque agent et d’adapter ainsi le traitement.

 

Quel traitement mettre en place ?

 

Dans la plupart des cas, le traitement est uniquement local :

  • nettoyages auriculaires préalables pour éliminer le cérumen en excès et ainsi favoriser la diffusion du médicament

  • Application du traitement : sous forme de solution (« gouttes ») ou de spray, choisi en fonction de la nature de l’otite et des agents infectieux en présence.