Coordonnées

L'animal en surpoids

Votre animal est en surpoids

 

 

Vous le sentiez bien, quelques signes vous ont alerté : ses mouvements sont plus lents, il a plus de difficultés à marcher, s’essouffle, dort beaucoup, est plus grognon. Et puis vous ne lui sentez plus les côtes lorsque vous le caressez, vous ne lui distinguez plus la taille, et vous avez été obligé de desserrer le collier… Et là, la balance a parlé !

S’il s’agit juste de « petites rondeurs », on pourra  y remédier  en prenant les choses en main dès maintenant. Mais si on est bien au-dessus de son poids idéal, on est dans une situation à risques et il est impératif et urgent d’agir !

 

Evaluation de l'indice corporel et du poids idéal

 

En fonction de sa race et de sa morphologie, votre animal a un poids idéal. En observant bien sa silhouette, on peut déterminer son « index de graisse corporelle » c’est-à-dire le pourcentage de graisse pour le corps de votre animal.

 

 

 

Cet index est très important car :

  • C’est lui qui aide à déterminer le poids idéal.

  • Il permet de prendre concrètement conscience des risques liés à l’état de votre animal : risques de maladies telles que l’arthrose, le diabète, de maladies cardiovasculaires et/ou respiratoires. Il sont réels dès 20% etau-delà de 35 à 40%, on parle d’OBESITE : il s’agit d’un état pathologique, les risquessont alors très élevés, sans parler de son confort de vie au quotidien.

 

Comment en est-on arrivé là ?

 

Le plus souvent, il y a eu conjugaison d’un apport alimentaire excessif et d’un manque d’exercice. Il existe des facteurs prédisposants :

  • L’âge : les besoins diminuent, l’animal est moins actif.

  • La race : les Labrador, Cocker, Cavalier King Charles, les chats Européens sont connus pour avoir tendance à l’embonpoint.

  • La stérilisation : le métabolisme est modifié, les besoins sont moins importants.

  • Dans certains rares cas, un problème médical peut être la cause ou favoriser la prise de poids.

  •  

Comment pouvez-vous aider votre animal à perdre du poids ?

 

La réussite passera certainement par un changement de vos habitudes et celles de votre animal. Il est important que toute la famille participe et que les « consignes » soient suivies aussi si d’autres personnes doivent s’occuper de votre animal (vacances …)

  • En maîtrisant parfaitement son alimentation

 L’aliment doit être adapté à son « statut » (âge, stérilisation …), il est nécessaire de connaître précisément les quantités journalières à donner, la distribution doit se faire en plusieurs repas, séparément de vos autres animaux. Il ne faut pas laisser de nourriture à disposition.

 

  • En proscrivant toute friandise, tout reste de table

Même en petites quantités, toute « petite bouchée » donnée en supplément constitue un apport calorique important :

Chien de 10kg

Humain de 1.65m

25g de FromageGruyère

2,5 HamburgersHamburger

1 BiscuitBiscuit

1 Tablette de ChocolatTabletteChocolat1

Zone de Texte: Chat de 5kg	Humain de 1.65m
25g de Fromage 	3,5 Hamburgers 
1 Verre de Lait 	5 Tablettes de Chocolat

 

 

 

 

 

 

 

  • En lui faisant faire de l’exercice. Attention : ce n’est pas parce que votre animal est dehors une bonne partie de la journée qu’il se dépense !

  •  

Pour un chien : faites-lui faire régulièrement des promenades, en marchant à allure constante, promenez-le sur des surfaces différentes (sable, eau), encouragez-le à jouer.

 

 Pour un chat (surtout si c’est un chat de maison) : encouragez-le à vous suivre lorsque vous allez d’une pièce à l’autre (escaliers), utilisez des jouets, cachez des aliments  et faites-le « chasser » pour les retrouver, faites-lui poursuivre le trait de lumière d’une lampe de poche sur un mur …

 

Programme de perte de poids personnalisé

 

Si le poids à perdre pour votre animal est important, s’il commence à avoir des signes physiques de « souffrance », l’objectif ne pourra être atteint qu’en lui donnant une alimentation spécifique (teneur calorique, protéines, fibres)

Lors du changement, veillez à effectuer une transition (1 semaine) en introduisant le nouvel aliment progressivement : mélangez-le à l’aliment habituel, augmentez régulièrement sa proportion jusqu’à le donner exclusivement.

Si le volume d'aliment est inférieur à ce qu'il était avec l'aliment précédent, réduisez-le progressivement (ne passez pas de 150 à 100g / j du jour au lendemain)

La perte ne doit pas être trop rapide, elle nécessitera plusieurs semaines, au cours desquelles il sera important de repeser votre animal. Un 1er bilan pourra être effectué au bout de 3 semaines, puis à un rythme régulier.

 Si vous rencontrez le moindre problème (votre animal a faim, devient voleur, etc …) n'hésitez pas à  contacter l'équipe vétérinaire, qui pourra vous donner quelques astuces (telles que l'apport de courgette à votre chat )

Ne vous découragez pas, et soyez raisonnable pour votre animal : il y va de sa santé !