Appreciation de l'ambiance d'une nurserie

Appréciez vous-même l’ambiance de votre nurserie !

 

 

L’ambiance en nurserie est essentielle pour la santé des veaux : une mauvaise ambiance augmente considérablement les risques de pneumonie et de coccidiose, et les conséquences économiques peuvent vite devenir très lourdes. Nous exposons ici quelques conseils afin d’apprécier par vous- même l’ambiance de votre nurserie. Cela repose beaucoup sur l’observation du bâtiment et des veaux :

 

QUAND OBSERVER ?

 

La bonne saison pour étudier une nurserie est celle durant laquelle il y a des problèmes respiratoires, le plus souvent en hiver mais pas toujours…Et, bien entendu il faut qu’il y ait des veaux présents dans le bâtiment.

 

QUELLES OBSERVATIONS RÉVÈLENT UNE MAUVAISE AMBIANCE ?

 

Présence de condensation sur les parois froides

Perception de courants d’air au niveau de l’aire de vie des veaux (la mesure de ces courants d’air permet ensuite d’affiner cette observation synthétique) Présence de toiles d’araignée « grasses » et noires

Odeur d’ammoniaque détectée à l’entrée dans le bâtiment (les veaux y sont 5 à 10 fois plus sensibles que nous !) Manque de luminosité

 

DANS QUELLES CONDITIONS OBSERVER ?

 

Quand vous êtes dans une nurserie, c’est pour y travailler. Vous êtes en mouve- ment et concentrés sur ce que vous faites sans forcément être attentifs à ce qui se passe autour. Pour mieux apprécier l’ambiance du bâtiment, quelques minutes peuvent suffire mais il faut y consacrer toute votre attention. Nous vous conseillons de vous mettre avec les veaux, à leur niveau et de rester immobile pendant 5 minutes : vous apprécierez mieux la température ressentie, les éventuels courants d’air et les odeurs d’ammoniaque à hauteur de mufle.

 

QUELLES OBSERVATIONS SUR LES VEAUX DOIVENT VOUS ALERTER ?

 

Ils toussent dès qu’ils bougent (distribution de l’aliment, paillage, changement de case, etc.)

Leur pelage est humide sur leur dos Ils se couchent de manière hétérogène (blottis par petits groupes, certaines zones de l’aire paillée sont délaissées, etc.).

 

En plus de ces éléments qui doivent vous alerter, nous vous recommandons quelques outils peu onéreux, simples

d’utilisation et très utiles :

  • Installez un thermomètre mini-maxi à proximité de l’air de vie des veaux : vous vous rendrez compte objectivement des variations de température dans votre nurserie, tout en sachant qu’une mauvaise ambiance augmente le froid ressenti.

  • Réalisez, en notre présence ou vous-même, un fumigène : vous apprécierez concrètement les courants d’air, le temps d’évacuation et la circulation de l’air

    (l’air froid retombe-t-il sur vos animaux ?)

 

 

                         Fumigène                       Réalisation d'un fumigène

 

- Vous pouvez réaliser une étude complète des paramètres d’ambiance et des suggestions d’amélioration : contactez-nous pour la mise en place de cette prestation  sur rendez-vous.

 

 

Nous restons naturellement à votre disposition pour vous conseiller d’avantage si besoin, ou pour réaliser une visite de votre nurserie si vous rencontrez des difficultés.

 

 Olivier Samson       Marie Genest.